Nos Actions

Médiation

Nous proposons des actions culturelles et artistiques destinées à tous les publics dans un esprit d’éducation populaire amenant à une expérience collective, vivante et partagée.

Fédération

L’association met à disposition son expérience en ingénierie culturelle pour fédérer les acteurs de la culture autour de projets collectifs.

Diffusion

L’association a pour ambition de diffuser et promouvoir les acteurs culturels de la région au travers d’évènements et de publications (Fanzine, web, paniers culturels).

Les ateliers pédagogiques

Plusieurs établissements scolaires de la maternelle au lycée, l’ITEP Solange Cassel de Saint-Maximin, le Musée Gallé-Juillet, le CCAS de Creil, l’Espace Matisse, L’Espace Culturelle de la Ville de Thourotte, l’ASCA à Beauvais, Le Centre Social Georges Brassens de Creil, Le Palace de Montataire, la Grange à Musique de Creil , la Communauté EmmaÜs du Clermontois, Le Groupe D’Entraide Mutuelle de Nogent, La ville de Nogent, La ville de Cernoy, Le label Indépendant Celebration Days Records, Le Musée de la Brosserie Moulin de Saint Felix, La faïencerie de Creil.

La plupart des partenaires avec lesquels nous avons travaillé nous ont également proposé de recon- duire ou de meLre en place de nouveaux projets, montrant ainsi que les ateliers ont remporté un certain succès.
La diversité des projets qui ont été réalisés doit également être soulignée, car les intervenants ap- portent des ou-ls (comme la sérigraphie ou la vidéo) au service d’un objec-f fixé en fonc-on du pro- jet (projet sur l’autoportrait, sur le film interac-f, sur les insectes, sur les animaux durant la 1ère guerre mondiale, etc.) Nous soulignons que durant ceLe année la nature des activités de Paradigme relèvent de ce qui s’appelle de l’ingénierie culturelle.
Les principaux intervenants pédagogiques de l’associa-on PARADIGME sont Alexis KRUC (graphiste / plasticien sérigraphie ) Benjamin APPERT (ar-ste videaste), Masai Mejiaz (Historien.)
Un fort partenariat se pérennise avec l’espace Matisse qui a accueilli Alexis KRUC les premiers vendredis de chaque mois dans le cadre de cours de sérigraphie et d’impressions. Deux à trois stage d’impressions sont programmé durant l’année.
Durant le confinement de Juin 2020, Alexis et Julien ont co-animé pendant un mois un atelier collectif au château des Rochers en faisant intervenir à tour de rôle l’ensemble des écoles de Nogent-sur- Oise.
Associa-on a aussi animer en Juillet 2020, un stage d’impression à la Grange à Musique en partenariat avec Le Centre social Georges Brassens de Creil dans le Cadre du Festival : « ROUHER QUARTIER D’ÉTÉ ».
Alexis Kruc est intervenu dans nombre de projets scolaires développés en partenariat avec l’espace Matisse et la ville de Creil.
– CLEA / CDDC interdegré « PORTRAITS D’UNION » : École de Nerval et Collège Gabriel Havez
– CLEA « L’art de la propagande Anti-Gaspi » : École de Nerval et Communauté Emmaüs du Clermontois
– CLEA « Les insectes dans l’art » École de Nerval de Creil.
– Un CLUB DES ARTS a été développé au Collège Gabriel Havez de Creil. Il a participé à un projet en partenariat avec le Palace de Montataire:
– CLEA « Le Mythe D’Ulysse » réalisation d’un mini fanzine avec L’école Joliot-Curie.
Julien et Alexis ont participé de manière conjointe au projet scolaire développé en partenariat avec la
Grange à Musique :
– CLEA « Papier Magique » impression et spectacle audiovisuel
M. KRUC est par ailleurs intervenu dans le projet PAC: « Bêtes de Guerre » fresque participative réalisée en collabora-on avec l’historien MasaÏ MEJIAZ et les élèves de l’École classe unique de Mérard
Dans le cadre du projet Haute Fréquence, l’association a travaillé avec l’école de la Gare de Clermont dans le cadre d’un atelier visant à la créa-on de l’affiche du concert de Pig Society.

Les projets artistiques

Cette année l’activité de Paradigme s’est ouverte sur des réalisations artistiques dans l’espace urbain, projet porté par la ville de Creil. Le projet « Art en devanture » de Creil a fait intervenir de nombreux street arstes (Hermann Koudou / Céline Rano / XKUZ / AROK / GUNTER / GoddoG ). De nombreuses fresques ont été réalisées dans l’ancienne zone industrielle du bord de l’Oise et notamment en face de l’ancienne usine Fichet. C’est un projet qui a eu un impact certain sur la perception de cet espace urbain déclassé.

"Art en devanture" Creil

Nous avons eu aussi la chance de collaborer avec le projet « Transition Musée Éphémère d’Abbeville » un immeuble voué à la démolition qui a accueilli pour quelques mois un musée éphémère d’art urbain Collages, graffiti, dessins : Avec plus de 70 artistes de toute la France et d’Europe. Transition, une exposition immersive et éphémère de street art dans un immeuble de logements sociaux promis à la destruction.

Transition Musée Ephémère" Abbeville

Le Projet : « Impressions de Ville » Résidence en Novembre 2021 à L’Espace Ma-sse et au Moulin de saint Felix Exposi-on en Janvier 2022.

Les ar-stes Alexis Kruc Et Basile Minster ont l’envie de travailler sur « La Ville » en u-lisant ce formi- dable vivier qu’est le bassin Creillois. Ce bassin industriel en permanente muta-on offre un formi- dable terrain de jeux d’images et d’ « Impressions » pour celui qui sait la fixer par la photographie. Ils ont la volonté de rendre compte et de partager ceLe richesse à travers une exposi-on-installa-on . C’est pourquoi ils aimeraient réaliser une résidence à l’Espace Ma-sse afin d’entrer dans le champ de l’expérimenta-on visuelle alliant les différentes techniques de produc-on de l’image et leurs champs des possibles.

Ils ont la volonté de créer un corpus d’oeuvres liées entre elles par le fil conducteur que sera leur dé- ambula-on dans le territoire et les images qu’ils auront captées. Un pe-t travail d’historien devra aussi être réalisé auprès des différentes structure du patrimoine comme l’AMOI ou encore le service des archives de Creil et des alentours, afin d’incorporer des images d’archives, du texte et des plans qui donneront corps au projet.

De plus, ils aimeraient effectuer un travail videos ou d’entrevues enregistrées avec les habitants, an- ciens ouvriers et les personnes qui vivent dans ce milieu urbain et ainsi rendre hommage à ceux qui ont façonné à leur manière ce paysage en perpétuelle transi-on. Ces témoignages seront diffusée lors de l’exposi-on. Dès lors, l’urbanisme et l’architecture seront les matériaux formels principaux des produc-ons ar-s-ques mais seront en lien avec l’humain.

S’inspirant des travaux de Dziga VERTOV avec son film manifeste « L’homme à la caméra » 1929 et de Bernd et Hilla BECHER et leurs expérimenta-ons photographiques dans le domaine de l’art de la sé- rie, le duo d’ar-stes pourrait inves-r l’espace d’exposi-on de l’Espace Ma-sse et travailler sur la forme que peut revê-r une image. CeLe résidence, qui se veut ambi-euse, nécessiterait une tren- taine de jours de travaux aux seins des locaux de Ma-sse , de recherches et de reportages photogra- phiques dans la ville de Creil. Apres plusieurs jours d’expérimenta-ons de ces procédés, il devient évident que la manipula-on et la maîtrise des techniques ( produit chimique , créa-on des néga-fs, méthode d’exposi-ons) nécessitent un temps certain. Dans le cadre du développement de ce projet , Alexis Kruc et Basile Minster ont réfléchi aux principales probléma-ques liées aux différents procé- dés, ainsi qu’à une ouverture sur l’expérimenta-on pure. Ils espèrent que les idées non encore déve- loppées, le seront lors de la résidence.

Les résultats de ceLe collabora-on sont à la fois ar-s-ques, poé-ques, originaux et historiques car ils sont issus d’un travail sur une histoire passée qui résonne encore aujourd’hui. Par ce projet ils veulent rendre hommage à une époque, tout en créant des ponts entre les jeunes généra-ons et la mémoire de la ville. Par ceLe résidence il aimerait meLre en scène cet hommage comme témoi- gnage, comme des « Impressions de Ville ».